Le mouvement de féminisation des noms de rue se poursuit à Bruges.

Une rue de Sint-Kruis portait depuis peu de temps le nom de Pétronille van Outryve.
Le Heemkundige Kring van Sint-Kuis avait publié à cette occasion l'article que le Baron Andries van den Abeele lui a consacré en 2002, dans la revue Brugs Ommeland (lien).

Et voici qu'Anne-Françoise van der Haert (née d'Ydewalle) nous signale qu'une autre aïeule émancipée se voit pareillement honorée, cette fois le long du canal maritime qui relie Bruges à la mer:

Marianne van Outryveweg

AR25 39 Registre ouvertBrugs Ommeland 2019/03 - (Korte notities): 'De vroegere Havenrandweg-Zuid is nu een fietsweg, een nieuwe weg (N348) loopt evenwijdig tussen herdersbrug en Alfred Ronsestraat en wordt de Marianne van Outryveweg.
Deze Brugse handelsvrouw, die leefde van 1674 tot 1746, had een internationale faam opgebouwd in de textielhandel en de handel in China-goederen zoals thee.
Ten noorden van deze weg zullen bedrijven worden aangetrokken die actief zijn in de handel met China.'

Deux articles, disponibles sur ce site, ont été consacrés respectivement à Pétronille (Bulletin n°27) ainsi qu'à Marianne (Bulletin n°25) dont la famille conserve - en dépôt à la Kadoc - une partie importante de sa comptabilité.