Bernard d’Ydewalle, fils de Léon van Outryve d’Ydewalle (1907-1996) et de Ghislaine de Schietere de Lophem (1912-1989), se documente depuis déjà soixante ans sur nos origines familiales.
Il nous dévoile ses motivations et quelques-unes de ses découvertes généalogiques.

Lire la suite...

Gabrielle van Outryve d’Ydewalle, fille d’Etienne et d’Anne-Marie Stas de Richelle, petite-fille d’Hadelin d’Ydewalle (1936-2012) et de Bernadette della Faille de Leverghem, nous dévoile ses coups de cœur, ainsi que son premier engagement professionnel chez PaxFamilia.

Lire la suite...

André & Andrea de Fontaine

A l’occasion de leur prochain séjour professionnel en Belgique (Leuven), André de Fontaine, (fils de Didier de Fontaine et de Danielle van Outryve d’Ydewalle) , ainsi queet son épouse Andrea Thomas nous font part de leurs défis professionnels respectifs.

Lire la suite...

Revue de presse - In de media
Baptiste van Outryve, woordvoerder Carrefour Belgium

Bron: Krant van West-Vlaanderen, 8/06/2018

Dat de top van de woordvoerders uit West-Vlaanderen komt, is ook voor Baptiste van Outryve (37) geen verrassing. “Een goede woordvoerder werkt niet voor zijn ego, maar voor iemand anders. En een West-Vlaming is van nature modest en low profile. We zijn ook creatief en plantrekkers. Daarmee trekken we naar andere provincies.”

Lire la suite...

Revue de presse - In de media

Voor 17de eeuws werk van Jacob van Oost 
Crowdfunding voor restauratie schilderij

Bron: Stefan Vankerkhoven - Krant van West-Vlaanderen/Brugsch Handelsblad (28/09/2018)

BRUGGE - De Vrienden van de Musea, die dit jaar hun 60ste verjaardag vieren, kregen van een anonieme schenker een 17de eeuws schilderij van Jacob van Oost. Via crowdfunding willen zij de restauratie bekostigen. Die kosten wordt geschat op 10.000 euro.

Lire la suite...

« J’ai possédé une petite maison de banco en Afrique au pied de la chaîne de l’Atakora. Le matin, j’avais l’impression de me réveiller au centre du monde, proche du soleil et de la nature ; le soir, les chants mystérieux des chauves-souris et des oiseaux de nuit me plongeaient dans le monde des esprits où mes ancêtres côtoyaient leurs frères autochtones. » Et voici en introduction de ce petit article, une paraphrase des premières lignes de l’une des œuvres de Karen Blixen, cette aristocrate et femme écrivain danoise qui a passé une grande partie de sa vie au Kenya au début du 20ème siècle et dont l’écriture et la perception de ce continent et de ses habitants ne cessent de me réjouir.

Je m’appelle Serge et je suis le fils d’un père suisse, Georges Bertschy et d’une maman belge, l’une de vos cousines, Marie-Thérèse van Outryve d’Ydewalle de Diest.

Lire la suite...