Ta formation initiale ? Tes premiers emplois ?
12 Frederic1Après mes études secondaires à Loppem (Abbaye de St André), j’ai choisi l’orientation Sciences Economiques Appliquées à Anvers. 
Une formation utile certes, c’est toutefois sur le terrain que s’apprennent les spécificités du métier, les contacts avec les membres du personnel, la clientèle, etc.
Au terme de ces études, j’ai travaillé durant un an dans différentes entreprises à l’étranger.
J’ai rejoint ensuite l’entreprise de transports routiers que dirigeait ma mère. 
Je l’ai fusionnée en 2002 avec un collègue, puis en 2007 nous l’avons revendue à un groupe français. 
Peu après, j’ai repris la sprl Park & Go, une entreprise qui existait depuis quelques années et qui avait déjà une certaine expertise dans le secteur des contrôles d’accès.
En janvier 2017 nous avons fusionné Park & Go avec la société Carefull.
 
Carefull : vos solutions, vos clients ?
Notre entreprise se positionne comme un fournisseur de solutions pour tous les problèmes de contrôle d’accès : parkings, bâtiments, maisons de repos, etc...
Notre société offre diverses solutions en matière d’accès aux parkings.
Cela va de l’usage d’un badge, d’un ticket, d’un jeton, jusqu’à la caméra qui lit les plaques d’immatriculation des voitures.
Notre système peut par exemple, à la demande de certains clients, être relié aux caisses d’un supermarché.

Nous sommes fournisseur de solutions auprès de sociétés comme par exemple Delhaize, Carrefour, Match, Lidl, etc…
En dehors du secteur de la distribution, nous délivrons des équipements au secteur bancaire (Belfius), dans l’Horeca (Holiday Inn, Campanile) et à bon nombre de campings.
Nos solutions pour parkings sont souvent combinées avec un contrôle d’accès des personnes. 
Nous installons aussi des lecteurs de badges pour l’accès à des bureaux, locaux d’hôpitaux, etc…
Nous opérons depuis peu également dans le secteur des soins de santé, auxquels nous fournissons par exemple des systèmes d’appel-infirmière et des systèmes anti-fugue.
Nos applications font appel à diverses technologies de contrôle d’accès et de localisation de personnes ou de véhicules.  

Ton job, au jour le jour ?
Ma semaine se passe en partie au bureau à Lokeren, et surtout sur les routes pour la visite de clients, le suivi des projets en cours d’installation, les prospections.
Nous opérons sur toute la Belgique, et principalement dans les grandes villes : Bruxelles, Anvers, Liège, etc…

Principaux défis, projets d’avenir ?
Les clients deviennent de plus en plus exigeants, et nous devons affronter la concurrence de grands groupes.  
Mais nous offrons plus de flexibilité que ces grandes entreprises.
L’entreprise compte sept collaborateurs. Nous comptons augmenter ce nombre afin de répondre au mieux aux besoins de notre clientèle, et pour être bientôt en mesure d’accepter de grands projets.
 
Tes conseils aux cousines/cousins qui envisagent de travailler comme indépendant ?  
Mes parents étant indépendants, il me paraissait logique de faire de même. Je ne peux donc comparer avec les autres statuts. 
Tout système aura ces avantages et inconvénients. En théorie l’indépendant fait ce qu’il veut, mais en fin de compte ce sont les clients et le marché qui décident… Souvent l’indépendant bosse davantage et ne bénéficie guère des horaires plus réguliers propres au personnel salarié.

Le boulot te laisse-t-il du temps libre pour d’autres passions et hobbies ?
12 Frederic2A part le travail, mes passions sont la chasse, la nature et le marathon.  En saison de chasse (presque toute l’année) je vais régulièrement en Ardennes (pour le gros gibier) et en Flandre (pour le petit gibier). 
Le fait d’être dans la nature me donne beaucoup de satisfaction.

Normalement je vais courir 2 ou 3 fois par semaine pour me détendre et pour m’entrainer pour le marathon. 
Chaque année avec des amis, nous choisissons une ville où nous courrons un marathon. 
Le dernier, cette année-ci, était celui de Milan. 
Mais j’ai déjà couru à Paris, Madrid, Barcelone, Rotterdam, Düsseldorf …