Témoignage d'Emmanuel van Outryve d'Ydewalle de Diest

Tout a démarré en 1997, au retour de mon travail. «Musique 3» diffusait « La Flûte enchantée » de Mozart, plus spécifiquement la partie de Papageno (K. 620) et c’est là que j’ai commencé à chanter avec un immense plaisir.

Dans mon enfance, je chantais déjà dans le chœur de «Ons Dorado» du collège St. Lodewijks à Bruges, qui était dirigé par le Père Paul Hanoulle. Je suis rentré à la maison et ai annoncé à mon épouse Joëlle que je désirais suivre des cours de chant à l’Académie de musique afin intégrer un chœur. Malheureusement, l’année académique était déjà fort avancée. Il était impossible de commencer les cours. Joëlle m’a annoncé, que grâce à son père, elle connaissait très bien Bernard Pagnier, le chef de chœur des «Pastoureaux».  
Elle me proposa d’aller écouter et suivre une répétition qui se donnait tous les mercredis à l’école St. Joseph à Waterloo, proche de notre appartement.

Bernard Pagnier m’a auditionné et m’a directement accepté dans le chœur. Il m’avait pris comme ténor. Très rapidement, il a constaté que j’étais plus à l’aise dans la voix grave et m’a fait rejoindre les basses. Mon fils, Eugène, est rentré comme alto dès ses sept ans. Depuis ce moment-là, sa passion pour le chant ne l’a plus quitté. Il est devenu baryton quand sa voix à mué et à rejoint les plus âgés du chœur.

Un peu d’histoire

50 PastoureauxEn 1974, un groupe d’enfants, dirigé par Bernard Pagnier, a chanté Noël dans des maisons de repos. Leur public a été conquis par leurs voix angéliques et le charme de leur répertoire. Très rapidement, le nom des Pastoureaux s’est fait connaître grâce aux concerts qu’ils donnaient en Belgique et à l’étranger. Philippe Favette, ancien accompagnateur musical des Pastoureaux, en devient le directeur artistique en 2006.

Lieux de répétition

Le travail musical ainsi que le sens du groupe sont au cœur du projet des Pastoureaux. En pratique, les choristes se réunissent deux fois par semaine, par pupitres séparés ou en ensembles partiels le mercredi après-midi et le samedi matin. Le Chœur au complet: soprani, alti, ténors et basses, répètent une à deux fois par mois. Parmi les Pastoureaux, une vingtaine d’enfants forment le groupe Cantate : ces choristes développent des compétences supplémentaires afin d’aborder des œuvres plus complexes ou particulières. Cela fait donc en tout plus de 170 heures par année. Comme la chorale n’avait pas de lieu de répétition attribué nous avons été obligés de trouver des écoles pour un ou des locaux, ce qui ne fut pas toujours chose facile. Personnellement, j’ai connu quatre lieux de répétition à Waterloo: l’école du Sacré-Cœur et St. Joseph, la Scandinavian School au Château d’Argenteuil, le Centre scolaire du Berlaymont et la St. John’s International School.

51 PastoureauxActuellement, nous sommes à la Hulpe, au Collège Notre-Dame des Trois- Vallées. L’idée d’avoir un lieu de répétition fixe à Waterloo n’était pas nouvelle, mais depuis 3 ans l’idée de construire un bâtiment destiné à la formation musicale se précise en partie grâce au soutien de la Commune de Waterloo et de la province du Brabant Wallon, mais aussi grâce à l’aide de sponsors et de nombreuses personnes qui désirent investir dans ce beau projet.
Le centre serait ouvert à d’autres formations musicales. Cette infrastructure mettra à disposition plusieurs espaces de travail selon les besoins des différents utilisateurs, de manière occasionnelle ou permanente. Le domaine ainsi partagé favorisera et animera les rencontres entre musiciens. En outre, ce centre sera doté d’un espace spécifique répondant aux conditions de captations et d’enregistrement, ce qui manque fortement dans le monde de la musique classique.

La musique

52 PastoureauxLe répertoire des Pastoureaux est vaste. On y trouve non seulement les œuvres de grands maîtres classiques (Bach, Händel, Haydn, Mozart, Schubert, Mendelssohn, Franck, Saint-Saëns, Fauré…), mais aussi celles de compositeurs plus anciens (Schütz, Pachelbel, Allegri…) ou plus modernes (Gershwin, Poulenc, Britten…), des chants du répertoire populaire, sans oublier quelques œuvres moins connues issues du Moyen Âge ou de la Renaissance. Plusieurs CD ont déjà été enregistrés, avec succès. La Messe du Couronnement et les Vêpres Solennelles de Mozart, le répertoire des chants de Noël et le répertoire de concert forment la discographie des Pastoureaux. Parmi les plus récentes réalisations, notons le CD intitulé « Around the World », qui rassemble un large éventail de chants folkloriques glanés par les Pastoureaux au cours de leurs nombreux voyages, et le CD entièrement consacré aux œuvres de Gabriel Fauré, dont le fameux Requiem. Nous avons même eu la chance de chanter quelques œuvres écrites par notre accompagnateur, Robert Depauw, comme la Cantate profane «Demain, les oiseaux» avec la collaboration de Christian Merveille, une prière «Ave Maria», mais également de nombreux arrangements musicaux.

Les concerts, les films, la télévision et les voyages

Toutes ces répétitions ont pour but de chanter dans tous les lieux où nous sommes régulièrement invités: grands festivals musicaux en Belgique, mais aussi présence lors du passage à l’Euro au Parc du Cinquantenaire, les Festivals des Flandres, la production de l’opéra «Le Petit Ramoneur de Benjamin Britten» où mon fils, Eugène, a joué le rôle du petit ramoneur. Un enregistrement du Livre Vermeil de Montserrat (Diapason d’Or) pour le Festival de Wallonie et, enfin, interprétation du Stabat Mater de Pergolèse aux Musicales de Beloeil. A l’étranger, les Pastoureaux ont été remarqués lors de différents festivals de chœurs d’enfants: notamment à Poznan (Pologne), au lac de Côme (Italie) et lors du World Peace Choral Festival de Vienne (Autriche) où ils ont eu l’honneur de partager la scène mythique du Musikverein avec les Petits-Chanteurs de Vienne. Les Pastoureaux ont aussi participé à quelques films ou téléfilms comme «Protéger et servir», «La marque des anges» et «Le silence des églises» et l’émission sur RTL «Il était une fois Jean-Claude Van Damme». Nous animons aussi des mariages ou des demandes d’ordre privé.

En 2017, le premier Concours Eurovision de la Chanson pour chorales s’est tenu à Riga, en Lettonie (lien). L’événement a été retransmis en direct sur différentes chaînes de télévision et de radio européennes. Les Pastoureaux ont eu l’honneur d’y représenter leur pays parmi huit autres nations dont l’Allemagne, l’Autriche, le Danemark, l’Estonie, la Lettonie, la Hongrie, le pays de Galles et la Slovénie. Cette année, une sélection du groupe Cantate a participé à une importante production internationale consacrée au War Requiem de Benjamin Britten, avec notamment un concert à la Philharmonie de Berlin.

En août, nous partons à nouveau pour le Québec où nous séjournerons 12 jours. On m’a confié la préparation de ce voyage l’automne dernier. Nous avions un contact fixé à Montréal grâce à un échange avec le chœur de Mont-Royal. Ils étaient venus en 2017, au cours du mois de juin, pour une tournée en Europe. Je devais trouver d’autres lieux pour environ 2 semaines. Le chalenge était de taille: réaliser un voyage pour un budget modique. Trouver un maximum de logement en famille et un concert par ville. Dans le cadre des sept concerts, nous participons à deux festivals: les concerts du dimanche et le Chamberfest. Nous chantons également lors de deux messes.

Mais les enfants ont aussi besoin de se divertir. Il y aura donc également des visites, des promenades, des jeux aquatiques et peut-être une randonnée en kayak. Les enfants rentreront chez eux avec comme bagages d’heureux souvenirs de ce beau séjour au pays de l’été indien.

Le chœur Roman Païs

Il y deux ans, j’ai également rejoint le chœur d’adultes «Roman Païs», à Nivelles. En décembre passé, nous avons chanté des répertoires du romantisme allemand et du modernisme français des compositeurs comme Schubert, Brahms, Saint-Saëns, Debussy et enfin Poulenc. Ce sont des œuvres chantées a capella ou avec un orgue positif. Nous sommes en train de préparer une belle pièce de Dietrich Buxtehude dont Johann Sebastian Bach en était un fervent admirateur

Conclusion

Chanter est pour moi une véritable vocation, car cela m’apporte du bonheur. Personnellement, j’apprécie ces deux chœurs : «Les Pastoureaux» pour sa jeunesse d’esprit et le «Roman Païs» pour son professionnalisme.

Si vous souhaitez assister à un de leur concerts, voici déjà quelques dates:

Festival Eté Mosan:

Basilique Notre-Dame de Walcourt - 27 août 2018  Répertoire : Fauré : Requiem, autres œuvres du même compositeur Réservation : https://www.etemosan.be/concert/2018-08-17/Les-Pastoureaux

Roman Païs:

Concert de Printemps – Collégiale Ste Gertrude – Nivelles – 23 mars 2019 Répertoire : Dietrich Buxtehude : les sept cantates composant le cycle membra jesu nostri Infos : http://www.xn--roman-pas-75a.be/buxtehude-lensemble-vocal-roman-pais/

(1) https://lespastoureaux.be/fr/waterloo-music/

(2) https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=APzyz277QiE

Emmanuel van Outryve d'Ydewalle de Diest