H Janssen Pharmaceutica logoA l’invitation de notre cousin Constantin d’Ydewalle, 40 membres de notre Association familiale se sont retrouvés à Beerse, le samedi 12 octobre dernier, pour une très chouette découverte des laboratoires de recherche de l’entreprise pharmaceutique Janssen Pharmaceutica (Johnson & Johnson), où Constantin et son épouse Annelies officient tous deux en qualité de chercheurs.

Que soient chaleureusement remerciés les guides de Janssen Pharmaceutica pour l’intéressant exposé introductif, suivi par la passionnante visite des laboratoires de recherche ainsi que de l’ensemble du site de Beerse.

H1 Visite Janssen Pharmaceutica 1c

Compte-rendu succinct

Nous avons découvert que la recherche fondamentale n’est aucunement l’apanage exclusif du monde universitaire. L’industrie pharmaceutique, et notamment Janssen Pharmaceutica, consent également de sérieux investissements dans ce type de recherches, par exemple pour tenter de prédire puis de résoudre les maladies dégénératives qui connaîtront une forte expansion dans les vingt ou trente prochaines années. Des investissements indispensables, si on sait que la population souffrant de la maladie d’Alzheimer – 46 millions de personnes en 2015 – devrait s’élever à quelque 130 millions de personnes en 2050.

H Visite Janssen Pharmaceutica 6cLa petite équipe internationale de chercheurs en neuro-sciences que Constantin pilote sur le site de Beerse fonctionne selon des modalités très comparables à ce qui se pratique dans le monde académique, mais dans un climat d’entraide plutôt que de concurrence. Chaque chercheur dans le groupe de Constantin bénéficie de l’une ou l’autre bourse – ‘fellowships’ – ou d’un subside de la Région flamande.

Notre cousin travaille notamment sur les pathologies neurodégénératives associées à la protéine Tau. Au départ d’un impressionnant diagramme qui illustre la progression des recherches de diverses entreprises concurrentes concernant la maladie d’Alzheimer (voir visuel), il précise que son job se situe au tout début du processus de recherche, donc quelque dix ans avant une éventuelle mise sur le marché d’un médicament.

H Visite Janssen Pharmaceutica 8cConstantin est également impliqué dans des projets plus avancés, concernant deux médicaments destinés à combattre la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson. Les recherches de son épouse Annelies, qui travaille également sur le site de Janssen Pharmaceutica, concernent deux protéines responsables d’une inflammation dans le cerveau, et visent à démontrer un éventuel lien direct entre ces inflammations et la maladie d’Alzheimer.

 

H Visite Janssen Pharmaceutica 7cClou de la visite : la découverte du laboratoire où officient Constantin et ses collègues a permis aux participants de découvrir comment l’utilisation de cellules-souches permet de produire différents types de neurones sur lesquels de nombreux tests peuvent être réalisés. Les participants ont été fort impressionnés par le fonctionnement entièrement automatisé des processus de tests, au départ d’équipements comprenant notamment un microscope et un scanner associés à un robot qui fournit au système une succession de plaques comprenant chacune 384 conditions de tests.

Bref, une très chouette visite qui éveillera peut-être de nouvelles vocations parmi nos plus jeunes participants.

Hugues d’Ydewalle

Post scriptum
- Photos: cordial merci à Hubert d'Ydewalle
- Préparant ce compte-rendu, nous avons identifié trois articles - tous disponibles en ligne - qui illustrent la thématique du jour:

- ‘Alzheimer’s Disease: Why One Company Refuses to Give Up the Search for a Cure’
  (article recommandé sur la page LinkedIn de Constantin)
- Inserm – ‘Maladie d'Alzheimer : la protéine Tau serait aussi impliquée dans les troubles métaboliques’
- La Tribune – ‘Médicaments contre Alzheimer: où en sont les labos pharmaceutiques?